La MARCHE NORDIQUE, un sport accessible à tous et à tout âge.

Marcher avec des bâtons ? Quel intérêt ?

Alors que la marche traditionnelle exploite surtout les membres inférieurs, l’emploi des bâtons active 90% de la masse musculaire et augmente la dépense calorique de 40%. Les abdominaux, les bras, les pectoraux, les épaules et le cou sont sollicités au même titre que les fessiers et les cuisses.

Outre un déplacement plus confortable, la position du marcheur permet, par une ouverture complète de la cage thoracique, le développement de la fonction respiratoire et l’amélioration des capacités cardio-vasculaires.